Optimiser son référencement On-Page

Optimiser son référencement On-Page

La deuxième étape d’un référencement réussi consiste à optimiser les pages de son site internet, pour un meilleur positionnement dans les moteurs de recherche. C’est ce que l’on appelle le SEO On-Page.

Comment obtenir un bon référencement

Pour obtenir un site internet bien référencé, vous avez besoin de quatre principaux éléments :

  • Un contenu de qualité, qui s’adresse aux internautes mais aussi aux moteurs de recherche
  • Un code optimisé, qui permet à Google de saisir quel contenu doit être mis en valeur
  • Un site internet bien construit, avec notamment une arborescence claire et un maillage interne
  • De la popularité, ce qui rend votre site internet plus crédible aux yeux des moteurs

J’ai écrit il y a quelques temps un article afin de vous aider à mieux comprendre le référencement. N’hésitez pas à y revenir si certains termes ne vous semblent pas clairs.

Optimiser son code avec le SEO On-Page

Le plus important sur votre site internet, c’est votre contenu. Si celui-ci est mal rédigé, mal présenté ou raconte des choses que tout le monde sait déjà, il aura un faible intérêt pour vos visiteurs. Votre site en sera moins fréquenté et cela jouera sur le reste. Les optimisations ci-dessous sont peu utiles si votre contenu n’est pas de qualité. Elles permettront de faire venir un internaute sur votre site, mais cela s’arrêtera là. Il ne restera pas forcément, ne lira pas forcément, ne recommandera pas forcément, etc. N’hésitez donc pas à soigner votre contenu.

Dans cet article nous allons nous attaquer à l’optimisation du contenu de vos pages, afin de permettre leur meilleure compréhension par les moteurs de recherche. Avant tout il faut comprendre que les moteurs de recherche ne voient pas les sites internet comme vous et moi.

Ce que voient les moteurs de recherche

Je vous invite à ouvrir un nouvel onglet et à vous rendre sur Google. Pour l’exemple, je vous propose de taper la requête “Journal du Geek” sur Google (vous pouvez aussi cliquer sur ce lien). Ensuite je vous invite à cliquer sur la petite flèche verte, à droite de l’adresse du site internet, et à sélectionner “En Cache”.

SEO On-Page - Page en cache
Dans les résultats de recherche, sélectionnez la version en cache d’une page internet

Les robots de Google passent régulièrement pour vérifier s’il y a du nouveau contenu à indexer. C’est d’autant plus vrai pour les sites internet qui publient très régulièrement. Vous voici donc devant la dernière version du site que vous avez sous les yeux, connue par Google. Je vous invite ensuite à regarder plus attentivement le petit bandeau gris, en haut de la version en cache, et à cliquer sur “Version en texte seul”.

SEO On-Page - Page en cache avec images
Une version du site internet s’affiche, avec un encart gris en haut de celui-ci.

 

SEO On-Page - Page en version texte seul
Et voici ce que voient les moteurs de recherche, pour cette même page !

 

La version en texte seul correspond à ce que voient réellement les moteurs de recherche : du texte, des titres, des liens… c’est à peu près tout ! La présentation, les jolies images, ce n’est pas vu par Google. C’est pourquoi il est important d’optimiser le code de vos pages !

Préparer son référencement on-page

Avant tout, il faudrait idéalement établir la concurrence sur vos mots clés ainsi que la faisabilité du marché. Pour se faire, vous pouvez comparer le nombre de résultats de recherche sur Google pour une requête donnée avec le volume de recherche pour cette même requête. Cette deuxième donnée s’obtient sur des services tiers comme Google Adwords. C’est la première étape d’un référencement et j’y reviendrai ultérieurement dans un autre article.

Normalement chaque page de votre site devrait correspondre à une thématique précise, et du même coup à une liste différente de mots clés. Au préalable, vous devez donc identifier ces mots clés, qui doivent être également des mots connus et tapés par votre cible sur Google, et qui doivent être déclinables. Pour cela vous pouvez prendre en compte le champ lexical du mot (verbe, nom…), ses synonymes, ses déclinaisons singulier et pluriel, etc.

Au bout du compte, vous devriez vous retrouver avec un mot clé principal et une dizaine de mots clés secondaires.

Optimiser une page

Une fois vos mots clés identifiés, vous allez chercher à les placer sur votre site internet, à des endroits stratégiques qui leur donneront une plus grande importance :

  • Le titre de votre page (balise “Title”), qui s’affiche sur l’onglet de votre navigateur
  • Les titres au sein de votre page (en particulier la balise “H1”, qui est unique et qui est la plus importante)
  • Les mots mis en gras (balise “Strong”)
  • Les liens internes à votre site internet (plan du site, pages annexes …)
  • La balise meta-description, qui affiche un extrait de votre page sur les moteurs de recherche
  • Les attributs des images (Alt, Title), les moteurs ne voyant pas les images
  • L’adresse internet de votre page

Si vous ciblez un public géographiquement, n’hésitez pas également à ajouter votre ville ou votre zone géographique au sein de vos mots clés.

L’objectif de cet exercice n’est pas de faire du bourrage de mots clés (attention à la suroptimisation, qui peut être sanctionnée par Google) mais de permettre aux moteurs de ressortir l’idée principal de vos pages. Ne perdez jamais à l’esprit que votre contenu est créé pour vos internautes et que la rédaction de celui-ci doit être la plus naturelle possible !

 

Fermer le menu